Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 14:47

Ils étaient Français, Belges, Algériens Roumains, Tunisiens ou Espagnols, Anglais, Turcs ou Américains, Parisiens de Paris, Parisiens d’un jour ou Parisiens d’adoption, tous aujourd’hui réunis par la mort, les blessures, les traumatismes et les bruits ou les images de la violence aveugle subie.

Ils sont tous parisiens pour toujours.

Celles et ceux qui ont pu s’en sortir, s’échapper commencent à raconter.

L’horreur, comment chacun a pu se dégager, à un moment chacun pour soi car la survie est parfois immédiatement incompatible avec la solidarité ou le soutien à l’autre. Mais beaucoup nous font le récit, presque simultanément, de l’aide qu’ils ont reçue, de passants, de voisins avant même que vienne celle admirable des professionnels eux aussi si éprouvés aujourd’hui. Et nombreux parlent de l’aide qu’eux-mêmes victimes ont pu apporter à leur mesure, un geste, se pencher, soutenir, mettre à l’écart, tenir une main, un mot pour soulager ou accompagner.

La plupart n’aimeront pas qu’on les présente ou qu’on se les représente comme des héros, ni d’ailleurs comme des victimes.

Ils sont d’abord ceux qui ont, par hasard, par malheur, partagé un moment un destin commun, des terreurs et des souffrances, des images et des bruits monstrueux.

J’aime tous ceux et toutes celles que je connais ou que je ne connaîtrai jamais, qui ont été là, certains qui ne se relèveront pas car ils sont morts, d’autres qu’il faudra longtemps soutenir, mais qui tous, à leur manière sont debout, dans l’ombre, à nos côtés.

J’aime ce qui les relie aujourd’hui à ce Paris multiple et contrasté, ce Paris des parisiens râleurs et insatisfaits, ce Paris de la joie de vivre, des terrasses, des concerts, de la vie artistique, du Louvre et des alternatifs, ce Paris qui a parfois faibli, parfois a été près de renoncer mais qui a toujours su rebondir et lutter, de la Commune, des collines de Belleville, de Montmartre et de Ménilmontant à celui de la Résistance et de l’Hôtel de Ville en passant par celui de mai 68, de la Sorbonne et de la rue Soufflot.

J’aime l’insolence de tous ces parisiens qui peuvent se rassembler mais aussi traverser hors des passages piétons et ne pas supporter, parfois à l’excès, les contraintes de la Ville Lumière, parfois étouffante de bruits et de mouvement.

J’aime ce Paris qui épuise ses visiteurs à les faire marcher dans ses rues et sa mémoire vive, ces parisiens qui débattent, s’engueulent, se contredisent, aiment leur mauvaise foi et celle des autres.

Nombreux ont aujourd’hui, face à la peur légitimement ressentie, la tentation de la fuite.

Comprenons-le et avouons que nous n’y échappons pas totalement. Mais reprenons-nous.

C’est côte à côte que nous restons forts, pas sans risques mais les mieux protégés de la perte d’une vie intérieure. C’est même la menace qui nous l’impose : il y a une illusion à croire qu’il existe un lieu où vivre en paix, avec les autres et avec soi-même. Nos vies sont empreintes, comme l’ont vécu à l’extrême celles et ceux des terrasses et du Bataclan, de moments de terreur, de souffrances, de peines mais aussi dans ces moments de pouvoir découvrir, chez l’autre et en soi, ce brin d’humanité que nous nommons sollicitude, attention à l’autre et parfois même amour.

Aimons Paris, les parisiens encore davantage dans ce qui, mus par l’émotion ou la terreur, nous donnerait envie de nous en détacher.

Partager cet article
Repost0
Christian PETEL

Où êtes-vous ?

... sur le journal en ligne de l'Association FRACTALE.

Nous souhaitons ici vous informer de la vie de l'Association, vous présenter nos réactions à l'actualité et offrir un espace d'échange et d'interactivité. Vous y découvrirez l'attachement aux valeurs qui motivent nos actions.

Pour accéder au site cliquez ici

logoblog-copie-1

Recherche

Participer et contribuer

- soit en postant un commentaire court pour réagir

- soit en soumettant un article de fond ou d'actualité au comité rédactionnel à contact@fractale-formation.fr

- rejoignez-nous sur 

 facebook-logo-copie-1

Archives